Tenues de Défilé

 

            Tenues de catégorie 3 (prises d’armes, défilés, cérémonies ; codes interarmées B1-B2).

                Dispositions générales.

Au cours d’une prise d’armes, la règle est qu’il n’y ait qu’un seul type de tenue par formation sous les armes.

L’AMP est chargée d’atteindre des objectifs identifiés en termes de communication. A ce titre, elle fixe la tenue à revêtir par le personnel sous les armes, la musique et les cadres sans troupe.

                Cas particulier des tenues de la garde au drapeau, à l’étendard ou au fanion d’unité formant corps.

La garde aux emblèmes revêt l’un des types de tenues définies ci-après, selon les modalités de port fixées par l’AMP.

S’il n’est pas obligatoire, le principe de similitude de la tenue de la garde aux emblèmes avec celle de la troupe sous les armes est toutefois à privilégier.

Avec la tenue de combat, la garde aux emblèmes peut revêtir les équipements blancs (lacets, guêtres, gants, crispins, baudrier et ceinture), les épaulettes, la ceinture de laine8 et être équipée de baïonnettes chromées.

                Cas particulier des formations musicales de l’armée de terre9.

L’armée de terre compte sept musiques qui sont dotées d’une tenue spécifique, uniforme pour toutes les musiques, constituée à partir de la base de la tenue terre de France à col officier avec les attributs suivants :

- boutons dorés ornés de la lyre,

- insigne de grade au bas des manches,

- épaulettes trèfles or,

- ceinturon de couleur noire à boucles rondes dorées,

- képi ou tricorne orné de la lyre,

- aiguillettes et baudrier porte giberne.

Les fanfares des formations de l’armée de terre portent les tenues de leur corps d’appartenance.

Une musique ou une fanfare est considérée comme une formation à part entière. Lors d’une prise d’armes, elle peut donc être dans une tenue différente de celles des troupes.

La tenue revêtue par les musiques ou les fanfares est définie par l’AMP parmi :

- celles décrites au paragraphe 2.4.4.,

- la tenue spécifique TDF des musiques,

- la tenue de tradition de la formation musicale autorisée par l’EMAT.

                Tenues possibles pour le personnel sous les armes.

                        Tenues de prise d’armes communes à toutes les formations.

La tenue de combat (tenue 31) et la tenue terre de France ou bleu foncé pour les chasseurs (tenue 32), sont reconnues comme tenues officielles de prises d’armes. La tenue de combat (T 31) reste la principale tenue de prise d’armes de l’armée de terre9 ; elle est composée à partir de la tenue de combat bariolée théâtre européen (tenue de combat chevron coton pour l’outre-mer ou « sable » à l’occasion d’une opération extérieure ou d’un exercice).

La combinaison (ALAT, EEB,…) peut être portée lors des défilés motorisés.

                        Tenues de tradition (tenue 33, 34, 35).

La tenue blanche des troupes de montagne, la tenue de la Légion étrangère, la tenue des troupes de marine, la tenue de tradition des spahis, des tirailleurs, ainsi que les tenues des écoles de formation (ESM, EMIA, EMCTA, EMSAM, ENSOA) entrent dans cette catégorie.

_________________________________

8 Epaulettes et ceinture de laine validées par l’EMAT après avis du SHD.

9 Pour la Légion étrangère cf. paragraphe 2.4.6.

 

                        Tenue historique (tenue 36).

La tenue historique n’a d’existence réglementaire que lorsqu’elle a été approuvée formellement par l’EMAT. Le port de cette tenue à l’extérieur des enceintes militaires est soumis à l’autorisation de l’AMP.

Tableau récapitulatif des tenues de prises d’armes :

 

Tableau récapitulatif des Tenues de prises d'armes.pdf (390,1 kB)

 

                Constitution des tenues de prises d'armes:

 

Tableau des Tenues 31 - 32 - 33 et 34.pdf (1,2 MB)

 

 

Les éléments constitutifs des tenues des catégories interarmées A – C et D sont portés par les unités de la Légion étrangère conformément aux précisions spécifiées dans les paragraphes 2.2, 2.3, et 2.5.

Les tableaux ci-dessous définissent les tenues de prise d’armes et de tradition de la Légion étrangère dans les versions TDF et tenue de combat. Sont en outre précisées les tenues spécifiques à certaines unités de la Légion étrangère.

                        Tenues de prise d’armes:  

 

 Tableau des Tenues 31 - 32 et 34 LE.pdf (692,9 kB)

 

                  Tenues de la musique de la Légion étrangère:

 Tableau des Tenues 32 et 34 MLE.pdf (449,2 kB)

 

                        Tenues des pionniers:

 

Tableau des Tenues 32 et 34.pdf (364,1 kB)

 

                        Tenues de la police militaire:

 

Tableau récapitulatif des Tenues de prises d'armes.pdf (390,1 kB)

 

                Tenues d’inspection (T31bis).

Lors des inspections ou visites, l’ensemble du personnel revêt la tenue T31 sans plastron d’arme avec képi ou tricorne12.

________________________________

12 Port du blouson armée de terre autorisé.

Armée de Terre - (février 2012)

Création site internet professionnel Webnode